Rechercher la vérité

Parce que sous la question et le doute, il n'y a que la vérité qui brille

Au Commencement

Au commencement il y avait Dieu… On connait tous cette histoire, qui n’offre aucune explication sur ce que l’on observe dans le monde réel. En observant le monde qui nous entoure, la science offre une explication beaucoup plus puissante et extraordinaire que toute croyance religieuse. Et plus elle ne demande pas qu’on l’accepte sans poser de questions. Elle ne demande pas la foi, seulement de s’intéresser a l’univers dans lequel on vit.

La théorie du Big Bang explique comment l’univers que l’on observe s’explique en prenant compte de l’entièreté de ce que l’on peut observer. Cela en demandant le moins d’explications supplémentaires possible. On appelle ce principe le rasoir d’Ockham

L’énoncé « Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem », littéralement « Les entités ne doivent pas être multipliées par delà ce qui est nécessaire », est une variante souvent attribuée à Guillaume d’Ockham sans cependant qu’il y en ait trace dans ses écrits.

Une formulation plus moderne est que « les hypothèses les plus simples sont les plus vraisemblables ». C’est un des principes fondamentaux de la science.

Si une explication demande plus de nouvelles explications elle a moins de chance d’être vraie qu’une qui en demande moins ou pas. Par exemple si on observe une lumière dans le ciel, l’explication ­ »Ce sont des extra-terrestres venu nous observer. » demande d’expliquer de ou ils viennent, comment ils se sont rendus jusqu’ici ainsi que de prouver leur existence, tandis que l’explication « C’est un satellite » ne demande aucune explication supplémentaire car les satellites sont quelque chose d’existant. Remarquez je ne dit pas que ce n’est pas un OVNI qui produit la lumière, j’affirme seulement que pour pouvoir prendre cette théorie avant une demandant moins de nouvelles explications il y a plus de travail a faire par la personne qui propose cette idée avant qu’elle soit aussi crédible qu’une idée plus simple.

Pour en revenir a la création de l’univers, la raison pour laquelle je n’ai pas besoin de poser un dieu créateur de ce que l’on observe. Cette hypothèse n’est pas nécessaire. Le temps n’existait pas avant le Big Bang, la dimension temps, la hauteur, la longueur et la largeur n’existaient pas. « Qu’est ce qui a causé le Big Bang? » est une question qui n’as pas de sens a proprement parler simplement parce-que le mot cause implique un ordre temporel. Un Dieu en dehors du temps? Qu’est-ce que en dehors du temps? Comment expliquer que si il n’est pas dans l’univers il puisse interagir avec celui-ci. Simplement en posant son existence on soulève un tas de questions supplémentaires auquel les personne qui posent sont existence doivent répondre.

Voici a peu pres mon raisonnement le jour ou j’ai réalisé que j’était athée. En terminant ne trouvez vous pas extraordinaire qu’une tas de protons de neutrons et d’électrons, interagissant ensemble, puisse en observant ce qui les entoure comprendre comment l’univers a commencé en regardant les étoiles. Pour moi C’est plus beau que quoi que ca soit que je puisse inventer

Publicités

Une réponse à “Au Commencement

  1. Pingback: un complément pour l’article precedent « Rechercher la vérité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :