Rechercher la vérité

Parce que sous la question et le doute, il n'y a que la vérité qui brille

Témoins de Jéhovah V : Dieu est injuste

Ah le problème du mal, encore et toujours le problème du mal. Pourquoi si on as un Dieu parfaitement bon le mal existe-t’il? Simplement car aucun dieu n’existe, mais bon quand on n’arrive pas a trouver la réponse a un problème qu’est-ce que fait l’esprit croyant? Il invente plus de surnaturel pour expliquer ses observations. Si le mal ne peut pas venir de Dieu alors c’est la cause du Diable. Maintenant on as une nouvelle créature non prouvée nécéssitant des explications, j’suis certain que de nouveau le surnaturel pointe sa tête dans la réponse à la question : Comment Dieu laisse t’il le Diable exister, si il ne peut rien faire il n’est plus omnipotent et s’il ne fait rien il n’est plus infiniment bienfaisant.

Vous voyez c’est la le problème avec le surnaturel. Quand on as pas besoin de prouver nos affirmations dans la réalité ont peux toujours se contorsionner pour inventer une échappatoire. On as aucune règle a respecter. Le problème c’est que n’importe quelle idéologie peut être supportée par le surnaturel. Massacrer un peuple car il ne partage pas le même Dieu. Massacrer son voisin car ils n’interprètent pas tel ou tel autre passage d’un texte écrit il y à plusieurs siècles de la même manière. Haïr les gais et les priver des mêmes droits que les hétéros. Reléguer les femmes au second rang. Réduire de populations en esclavage Abuser de centaines de milliers d’enfants a travers le monde.  Tant de gestes qui n’ont eu comme justifications que du surnaturel.

La science n’est qu’un outil. Un processus permettant de s’approcher de la vérité du monde dans lequel nous vivons. De sortir de la caverne dans laquelle nous vivons. De voir la matrice du monde qui nous entoure. Et finalement de retourner dans la caverne pour essayer de montrer la sortie aux gens qui en sont encore prisonniers.

Publicités

11 réponses à “Témoins de Jéhovah V : Dieu est injuste

  1. Dan 10 janvier 2012 à 06:08

    Pourquoi es-tu capable de faire le bien et aussi le mal ? tu choisi quoi ?

    • guilberube 10 janvier 2012 à 10:52

      Je pense pas que personne doué de raison et d’empathie admette ne pas pouvoir faire le bien autant que le mal. Je ne prétend pas non plus être parfait, mais j’essaie de faire le bien dans la mesure de mes capacités et de mes connaissances. Pourquoi je peux faire le bien et le mal. Parce-que mes connaissances sont limitées, que je peux commettre des erreurs, que je suis victime de mon cerveau, de ma psychologie, de mes préjugés et mes préconceptions, plusieurs explications parfaitement naturelles qui n’ont pas besoin de rien d’autres pour être expliquées. Si je choisi vraiment est une question dans un tout autre ordre d’idée, je ne pense pas que des gens sains d’esprits choisissent de faire le mal, ils font seulement des choix en fonctions de leur valeurs et de leurs intérêts dans les limites de leur connaissances. De ne pas avoir quelqu’un a blâmer pour mes erreurs c’est un poids plus lourd a porter oui, mais la vérité est trop précieuse pour moi pour inventer une créature surnaturelle pour porter ce fardeau à ma place. est un livre qui explique bien comment on rationalise nos erreurs.

      Si tu as d’autres questions n’hésite pas.

  2. Dan 11 janvier 2012 à 12:14

    Si tu lis et approfondis la Bible, tu auras la réponse à tes questions.
    Nos premiers parents ont « choisi délibérément » d’aller contre les instructions de leur Créateur.
    pourtant, au départ, lui seul savait ce qui apporterait le bonheur aux humains.
    Il en est pour preuve qu’aujourd’hui des humains, bien qu’imparfaits, vivent en paix et dans un relatif bonheur en respectant les règles que Dieu a données aux humains.
    Si tu roule au « diesel » et que tu mets de l’essence dans ton réservoir tu verras le résultat du non respect des règles du fabricant. Si tu en mets un peu, tu ne verra pas beaucoup d’effets, mais plus tu augmenteras le dosage du produit non prévu, tu cours à l’anéantissement de ton moteur.
    Dieu dit dans la Bible : « Ce que sème un homme, c’est ce qu’il récoltera. »

    • guilberube 12 janvier 2012 à 10:46

      Je connais la bible, je l’ai lu et j’ai aussi lu sur les périodes historiques où les textes ont été écrits. Peut-être que je devrais écrire mon cheminement pour expliquer que je ne suis pas arriver à rejeter toutes les religions sur un coup de tête, mais plutôt par un parcours qui m’as pris au delà de 10 ans.

      La genèse je trouve est un très mauvais argument pour expliquer le mal. En présupposant qu’il s’agit d’évènements historiques (Qu’il n’existe aucune preuve en faveur et énormément de preuves du contraire), YHWH à agit comme un très mauvais parent envers sa création. Je m’explique. Il place l’homme qui à ce moment n’as aucune connaissance du bien et du mal, dans le jardin d’éden avec quelque chose qu’il lui interdit de manger, le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Cependant l’homme n’as aucune notion du bien et du mal et ne peut donc pas savoir que désobéir est mal. Et ainsi au lieu de se punir lui même d’avoir laisser ses enfants en bas age jouer avec quelque chose qu’il n’aurais jamais du laisser traîner la. Yahvé punit non pas seulement Adam et Ève de leurs erreurs qu’ils n’avaient aucune idée qu’ils commettaient. Il punit leur descendance qui n’as jamais demandé à manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Pour moi, l’idée de punir plusieurs générations dérange mon sentiment de justice. Si un jour j’ai des enfants et que ceux ci me désobéissent, je ne me sentirai en rien justifié de punir aussi leur descendance.

      Le bouddhisme offre une explication plus satisfaisante en affirmant que l’existence est souffrance et que la seul moyen de s’en affranchir est en cherchant à éliminer le mal de nos actes, nos paroles et nos pensées. Les problèmes surviennes quand on invoque le Karma, une force surnaturelle, pour expliquer quelque chose qui s’explique très bien seulement par le hasard.

      • Dan 12 janvier 2012 à 15:31

        Excuses moi mais ton raisonnement ne tient pas.
        Adam a été créé « parfait », et à ce titre connaissait très bien le « bien et le mal ».
        Avant d’avoir sa femme Ève, il a vécu pas mal de temps durant lequel il avait des contacts proches avec son Créateur qui l’a instruit.
        Il travaillait en Eden et jouissait de la vie, exerçant toutes ses facultés.
        Ce n’est que bien plus tard qu’il a eu une femme et a vécu un certain temps dans la félicité.
        Puis un jour, Ève a entraîné son mari dans le péché.
        Ce n’est pas parce que la Genèse passe très vite sur les évènements, qu’ils se sont passés en quelques jours.
        Ton « sentiment » de justice est très loin de la Justice parfaite du Créateur.
        Dieu n’a pas puni la descendance de nos premiers parents. Ce sont bien ces derniers qui en sont la cause.
        Par leur désobéissance, ils ont perdu la perfection. Des parents imparfaits ne pouvaient donner naissance qu’à une descendance imparfaite. Mais dans son amour, Dieu a pris aussitôt des mesures pour que les descendants puissent un jour retrouver les conditions initiales qu’il avait octroyées aux premiers humains.

      • guilberube 13 janvier 2012 à 16:13

        Je suis content que tu reconnaisse ma maîtrise de la bible, maintenant si nos désaccord sont évident sur son interprétation, j’espère que tu comprend que pour moi, la bible est l’équivalent historique de l’Iliade et l’Odyssée et divers mythes greco-romains, l’Enuma Elish, la Bhagavad-Gîtâ, le Coran, le livre de Mormon ainsi que les innombrables textes religieux que l’humanité a produite au cours de son histoire. Qui plus est à l’intérieur de la Chrétienté il existe des milliers d’interprétations différentes dont chaque dénominations est si certaines de posséder la véritable que dans certain cas elle ont été jusqu’à tuer pour (Je m’écarte de mon point).

        Tu semble aussi affirmer que la genèse relate des évènements historiques. Encore une fois, je ne peut te suivre dans cette direction car les preuves historiques sur les époques où a été rédigé ce livre ne font qu’ajouter aux erreurs contenues dans ce livre. On parle ici d’autour de l’exile en Babylonie, ce qui explique probablement les liens entre les premiers chapitres et le mythe sumérien d’Enki et Ninti ainsi que l’épique de Gilgamesh. Similitudes aussi de mots empruntés au sumérien. Je te recommande le livre que je suis présentement en train de lire , un livre qui analyse les différents livres de la bible avec scepticisme.

        Ensuite, surement le sujet d’un prochain article, Qu’est-ce que ça prendrais comme preuve pour me convaincre de l’existence d’une divinité et qui plus est que cette divinité est celle d’une religion particulière. Ce n’est pas en me disant que des gens ont écrit un livre il y a quelques milliers d’années ou ils expliques leur compréhension du monde que je vais être convaincu. Par argument d’ancienneté (pas que ca soit un argument valable) disons que d’autre mythes on préséance. Pour moi la vérité est une valeur primordiale, j’ai donc besoin de plus de preuves qu’un livre saint pour croire. Comme je l’ai dit plus tôt j’ai besoin de preuves qui font sortir le livre du lot de créations artistiques de l’humanité et il n’y en as aucune dans toutes celles que j’ai examiné. Je ne peux accepter que la bible est spéciale simplement parce-que c’Est ce que mes professeurs de religions m’ont appris a l’école.

      • Dan 15 janvier 2012 à 04:07

        Si tu rejette la Bible en tant que Parole divine et livre sacré, tournes toi donc vers le livre de la « nature », et si tu le fait sincèrement et honnêtement, explique :
        Pourquoi des arbres vivent des centaines d’années ?
        Pourquoi certains animaux vivent quatre ou cinq fois plus longtemps que les humains ?
        Pourquoi la limite de la mer est-elle aussi régulière (les marées) ?
        Pourquoi les cycles purificateurs de la terre, la régénère naturellement ?
        Pourquoi les ingénieurs étudient-ils la nature pour construire toujours mieux ?
        Pourquoi la terre contient tout ce qui est nécessaire à la vie de toutes sortes ?
        Pourquoi l’homme, (qui lutte souvent contre l’acceptation d’un Créateur) ne vit-il en moyenne que 80 ans et se pose-t-il toujours les mêmes questions sans rechercher les vrais réponses où elles sont :
         » qui est-il ? d’où vient-il ? pourquoi est-il sur terre ? et où va-t-il ?

      • guilberube 16 janvier 2012 à 09:50

        Honnêtement je ne suis pas plus physicien que biologiste ou environnementaliste et de toute façon a force de poser des questions sur la nature, tu vas trouver les limites de mes connaissances sur divers sujets. Si l’on veut s’entendre sur la réponse a ces questions il nous faut donc s’entendre sur le processus. Personnellement je pense que la méthode scientifique répond amplement bien puisqu’elle n’assume aucune réponse au départ, cherche a se corriger et admet ses propres limites (Elle ne peut en rien expliquer quelque chose qui n’a aucune interaction dans le monde naturel). C’est important de ne pas vouloir une réponse particulière parce que l’on peut falsifier nos observations et s’éloigner de la vérité. A partir de ce processus on peut commencer a observer le monde autour de nous. A mesure que l’on obtient des réponses, on vas pouvoir modifier nos questions pour qu’elles reflètent de plus en plus la réalité que l’on apprivoise. Admettre nos erreurs et corriger les choses que l’on croyait connaitre. En bâtissant sur les découvertes des gens qui nous ont précédés, on va posséder tant de connaissances qu’une seule personne ne pourras pas tout connaître. Mais si il as des questions il va pouvoir y chercher les réponses et trouver la vérité.

        Le problème de mettre Dieu comme réponse quand on ne connais pas la réponse c’est que le jour où l’on connait la réponse Dieu disparaît.

        Pour ce qui est des questions fondamentales
        Qui suis-je? Les découvertes en médecine et en psychologie expliquent de mieux en mieux le phénomène de conscience. Quand j’aurais suffisamment approfondi je vais surement écrire un article la dessus.

        Pour les questions existentielles un commentaire n’est pas suffisant pour répondre, mais la science et la philosophie me donnent des réponse dans les limites de ce qui est connu.

        J’admet ne pas pouvoir affirmer hors de tout doute que Dieu n’existe pas. Je serais arrogant et je présumerais de connaitre ce que je ne sais pas. Ce que j’affirme c’est que je n’ai rencontré aucune preuve jusqu’à maintenant pour démontrer que le Dieu d’une religion particulière était réelle. Et de plus je n’ai rencontré aucune preuve pour l’existence d’un Dieu générique qui ne demande pas plus de question que sa non existence. (Rasoir d’Ockham). Si un jour je rencontre une telle preuve je changerai d’avis et je ne me considérerai plus comme athée.

      • Dan 16 janvier 2012 à 12:52

        Donc, tu es poussière et tu retournera à la poussière …..

        Tus dis : « le Dieu d’une religion particulière  » !
        Il n’existe pas un Dieu pour une religion, mais des religions qui prétendent servir Dieu, le Créateur, mais qui pour la majorité le renient par leurs oeuvres .

        Si tu n’as rencontré aucune preuve de l’existence d’un dieu, pince toi donc les narines en fermant la bouche quelques minutes et demande à la science de te faire vivre quand même dans ces conditions !

      • guilberube 16 janvier 2012 à 15:33

        Si tu rejette la science comme moyen d’arriver à découvrir la vérité, explique moi comment tu fait pour savoir? Quelle est la meilleur méthode selon toi pour connaitre?

      • Dan 16 janvier 2012 à 16:35

        La FOI, monsieur !
        Le science ne fait que, progressivement confirmer la Bible et l’archéologie également.
        La foi est la confiance au créateur et à sa parole La Bible.
        Quand on l’étudie profondément, pas la simple lecture, et qu’on s’aperçoit de son caractère prophétique, on ne peut douter.
        Seule la Bible qui a traversé les siècles, malgré toutes les tentatives pour la faire disparaître, explique pourquoi nous sommes sur terre et où nous allons, et ce n’est pas en deux mots sur un site qu’on peut s’en convaincre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :